retour haut de page

titre_monuments_clarendon


boiteverte

CORPS DIVERS

Colonne mobile de Tours :

La colonne mobile de Tours protégeait le flanc gauche de l'armée de la Loire en novembre 1870.
Au 30 novembre 1870, cette unité était forte de 16 000 hommes.
Elle est dissoute le 16 décembre 1870 à Vendôme.
Ses effectifs sont répartis entre le quartier général de l’armée de la Loire, le 16e corps et le 21e corps.

Commandant : Général Camô, Lieutenant-Colonel Barilles

etoile verte etoile verte 1ere Brigade

Lieutenant-Colonel Millot

    coche verte Constitution :

  • 1 bataillon de chasseurs (16e de marche)
  • 59e régiment de marche : Lieutenant-Colonel Isnard de Sainte-Lorette
  • 1 bataillon de mobiles (Cantal) : Lieutenant-Colonel Cambfort
  • 1 bataillon du 88e régiment de mobiles (Indre-et-Loire) : Lieutenant-Colonel de Cools

etoile verte etoile verte 2eme Brigade

Lieutenant-Colonel de Morgan

    coche verte Constitution :

  • Régiment de gendarmerie à pied : Lieutenant-Colonel de Morgan 1150 hommes en 8 compagnies
  • 27e régiment de mobiles (Isère) Lieutenant-Colonel Gustin
  • Francs-tireurs de l'Ain

etoile verte etoile verte Brigade de cavalerie

Général Tripart

  • 4e lanciers de marche : Lieutenant-Colonel de Ruot
  • 3e hussards de marche : Lieutenant-Colonel de Noirtin
  • 2e chasseurs de marche : Lieutenant-Colonel Bohin
  • 7e cuirassiers de marche : Lieutenant-Colonel Bergeron
  • 1e régiment de gendarmerie à cheval : Lieutenant-Colonel Geille

 pointrouge Artillerie

Total : 38 pièces

boiteverte

Corps constitués par le général Chanzy :

Ils étaient rattachés au grand quartier général.