retour haut de page

titre_monuments_clarendon

TERMINIERS

Eure-et-Loir

boite verte

Monument du cimetière


« Terminiers : Les restes mortels de 199 militaires français, dont les familles n'ont pas demandé le transfèrement dans la crypte de Loigny, ont été réunis au cimetière dans une concession de 40 mètres acquise par l'État. 69 Français ont été tranférés à Loigny.
Une autre concession de 4 mètres a été affectée à la sépulture de 11 allemands.
Les propriétaires des terrains temporairement occupés ont été indemnisés.
La commune a fait ériger sur la sépulture des Français un monument funéraire en pierre, haut de 4m,40, formé d'une pyramide surmontée d'une croix et posée sur un piédestal. Le monument est entouré d'une grille en fer.
Sur la face principale on lit l'inscription : "A la mémoire de 49 militaires français inhumés dans ce lieu, morts à la suite de la bataille des 1er et 2 décembre 1870", et sur la face postérieure : "A la mémoire de 150 soldats français qui avaient été inhumés sur les champs de bataille de Villepion et de Loigny, et dont les restes ont été rassemblés ici au mois de février 1877."
Une grande croix monolithe, haute de 9m,10, a été élevée par une famille sur la tombe d'un soldat français tué le 2 décembre; elle est en granit de Bretagne.
Un autre monument, formé d'une colonne surmontée d'une statue et posée sur un piédestal, a été élevé à la mémoire des volontaires de l'Ouest morts au combat de Loigny. »

Source : Emile Dehayes de MARCERE : Tombes des militaires morts pendant la guerre de 70, ministère de l’intérieur, Paris - 1878


boite verte


Terminiers
-

boite verte


Terminiers Terminiers Terminiers
-

boite verte


Terminiers
-

boite verte

Croix_soldat


Terminiers
-